Blog

Lucas à la recherche de la magie: Belle rencontre sur les terres rouges

Lucas à la recherche de la magie: Belle rencontre sur les terres rouges | Hammer Tackle

Après quelques belles journées de travail, je me libère deux nuits pour retourner à la pêche, même topo que d’habitude ce sera en grand lac. Les terres rouges et les lumières du diable commencent à manquer, c’est l’occasion de retourner sur les berges de ce lac.

Je pars avec en tête une approche light et discrète, pas de bateau, des déposes qui se feront avec une bonne paire de waders et les polarisantes. Après un bon repérage je cerne plusieurs zones contenant des poissons. Je prends également le temps d’observer les réserves, les premiers gros regroupements de pré-fraye s’organisent, majoritairement des individus de tailles moyennes. C’est bon signe, la configuration laisse présager qu’il est possible de piéger une belle sur des zones plus éloignées.

Je mise sur un recoin du lac, un angle à 90 degré formé par une roselière, avec énormément d’herbiers à proximité mais des zones d’extrême bordures bien propre grâce à l’activité des poissons. De plus le vent s’engouffre par ici…

Balade dans l’eau pour cerner les spots les plus propices à recevoir les deux montages. Quelques poignées de 24mm accompagnent les déposes.

Tout est en place, tout est discret, au millimètre…

Première nuit ça run, mais c’est perdu, heureusement au feeling ce n’était pas gros. En revanche tout est bon à prendre sur une session si courte, changement de bas de ligne, et c’est reposé.

Les ambiances, les lumières, tout est toujours aussi agréable ici.

La deuxième journée passe calmement, un peu d’activité m’encourage à rester sur zone, de plus le vent va s’intensifier dans la nuit et en plein dans mon secteur, les bonnes conditions pour faire une belle rencontre sur ce lac.

Vers minuit, la canne la plus proche dans tout juste un mètre démarre fortement. Je me retrouve à combattre en waders dans les vagues, un petit air de tempête, c’est agréable et encourageant. Le poisson se tank à plusieurs reprises dans les herbiers, puis dans les roseaux, puis enfin ca se rapproche, c’est lourd, c’est sérieux. Enfin le poisson à ne pas manquer. Le waders se remplie au fil des vagues, il fait frais mais c’est très bon. Une grosse miroir apparaît devant l’épuisette, au deuxième passage c’est plié !

Elle est là, une belle récompense…

Rapide séance photo avant de rendre sa liberté, ce sera l’unique poisson de ces deux jours mais le bon…

Sur la route du retour, qu’une seule envie, y revenir avec un peu plus de temps pour pratiquer la même approche du bord, mais de manière plus mobile.

Le rdv est donc pris avec le lac pour la semaine suivante, au programme : de la pêche à vue, du stalking et encore des miroirs ! A suivre 😉

Lucas

En lire plus

Guido Richard: Saisonstart | Hammer Tackle
Hit the road Jake: Ein kurzer Rückblick | Hammer Tackle