Blog

Vantastic Lukas : Fin de l'été dans le sud de la France

Vantastic Lukas: Spätsommer in Südfrankreich | Hammer Tackle

Temps d'attente - temps de pêche

En début de semaine dernière, mon ami Sébastien et moi sommes allés voir un médecin en qui nous avions confiance. La raison de mes symptômes devait alors être examinée en laboratoire. Il a donc fallu attendre car les résultats devraient prendre environ 4 jours. J'ai réfléchi à la façon dont je pourrais passer les prochains jours et j'ai hésité entre la pêche et une excursion dans les Pyrénées. Mais un simple coup d'œil sur la météo ne m'a pas fait hésiter longtemps et j'ai donc décidé d'aller pêcher. Il devrait faire frais et pleuvoir. Je voulais aussi rester dans la région du laboratoire, tant de plans d'eau n'étaient pas une option. Il y avait deux lacs parmi lesquels choisir, même si le premier a été rejeté immédiatement après mon arrivée lorsque j'ai constaté qu'il n'y avait pratiquement aucun endroit qui n'était occupé par les pêcheurs de carpes.

Mauvais bulletin météo

Comme je préférais avoir un peu de calme et de tranquillité, je me suis rendu au point d'eau numéro deux, où la situation était différente. Aucun carpiste en vue, juste quelques pêcheurs carnassiers qui ne devraient pas me déranger. J'ai déménagé dans un endroit offrant de nombreuses possibilités de pêche intéressantes et facilement accessible en voiture. Il m'arrive parfois de lancer les cannes sur de longues distances car je pensais y avoir trouvé des spots particulièrement intéressants... Les premiers poissons du premier matin sur la canne la plus proche de la berge m'ont fait remettre en question la théorie et j'ai cherché de nouveaux spots à un rythme similaire. en profondeur j'ai eu du succès le matin. Jusque-là, les prévisions météorologiques m'avaient vraiment trompé et au lieu de la pluie annoncée, il y avait un pur soleil et, à part une tanche, il n'y avait pas d'autre action pendant la journée.

La pluie annoncée est arrivée un peu tard la deuxième nuit. Même si cela n'a pas eu l'intensité et la durée annoncées, cela a quand même eu l'effet espéré sur les poissons. Pendant les pauses sous la pluie, j'ai pu attraper deux jolis poissons miroir, qui mordaient tous les deux sur les cannes basses. Le lendemain s'est à nouveau transformé en une journée de baignade de fin d'été et il n'y a donc plus eu de contact avec les poissons jusqu'au lendemain.

Ponctualité allemande ?!

C'était le quatrième jour – le jour où j'étais censé recevoir mes résultats de laboratoire. J'ai donc encore roulé pendant 45 minutes. au laboratoire pour se faire dire qu'ils n'avaient pas encore de résultats pour moi. Rien à voir avec la ponctualité allemande, j'aurais dû le penser. Dans ce coin, les horloges tournent un peu plus lentement. Mon envie de passer plus de temps dans la région au cours du week-end à venir étant limitée, j'ai convenu avec une employée de la contacter par téléphone lundi pour discuter des résultats avec elle.

Petit arrêt au canal

J'avais rendez-vous avec mon ami français Aurélien à venir. Comme chaque année, il part en vacances pendant deux semaines au grand Teufelssee, ici dans le sud, pour pêcher, rencontrer des amis et célébrer l'été encore dominant. Direction donc la Méditerranée ce week-end !

En route vers la mer, sur la côte de laquelle je voulais m'arrêter quelque part, peu avant ma destination, j'ai remarqué un petit canal qui longeait la route sur laquelle je roulais. Après une rapide vérification sur Google, j'ai su que j'étais autorisé à y pêcher de nuit et qu'il devait y avoir des carpes. Même si la taille et l'emplacement (si proche de l'eau salée) me disaient le contraire, j'ai quand même voulu l'essayer et j'ai rapidement jeté trois cannes avec lesquelles je bloquais le passage des carpes. En fait, peu de temps après, j'ai pu attraper ma première alose sauvage. Au cours de la nuit, deux autres chabots, encore plus petits, ont suivi et j'ai attrapé le dernier le matin, peu avant de poursuivre mon voyage vers la mer.

Sur la Méditerranée…

Samedi après-midi, j'étais donc allongé au soleil sur la Méditerranée, loin de l'agitation des foules. Je ne savais pas vraiment quoi faire de la journée qui avait commencé et je ne me sentais pas vraiment à ma place au milieu d'un parking bondé. Après avoir brièvement contacté mon ami Aurélien qui se rendait au Lac du Diable, mon objectif de la journée était fixé et j'ai pris le volant pour encore 1h30. Le soir j'ai salué Aurélien et son copain sur un parking au bord du lac.

Après de joyeuses retrouvailles, nous avons vérifié quelques endroits à proximité dans le noir et avons découvert que même si la période des fêtes était terminée, il se passait beaucoup de choses au bord du lac. Certainement aussi à cause du week-end d'été. Les deux garçons emménagèrent dans un endroit qu'ils avaient choisi cette nuit-là. J'ai voulu y aller un peu plus tranquillement et j'ai d'abord passé une nuit sur le parking pour pouvoir découvrir les conditions dans la lumière et en toute tranquillité le lendemain...

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

En lire plus

Vantastic Lukas: Good times - bad times | Hammer Tackle
Ein Tag Karpfenangeln am schönen Bleder See | Hammer Tackle